J’ai vécu près de chez vous …Qui suis-je (17)

Écrit par le 13 janvier 2021

Je suis né en 1899 dans une villa située dans une commune de Seine et Marne qui n’est alors qu’un petit village.

J’appartiens à une famille d’origine balte et suédoise d’éditeurs et de rédacteurs de revues d’art. Je m’oriente très vite vers la peinture d’une veine très classique, l’impressionnisme, le cubisme, le fauvisme étant très loin de mes préoccupations. Mais un incident va donner une tout autre orientation à ma carrière.

En 1924 J’épouse à Paris la pianiste Cécile Sabouraud.

Je ne me rappelle plus si c’est parce que Mathieu, mon fils, pleurait ou s’il était malade, mais quoi qu’il en soit, pour l’apaiser, Cécile, mon épouse se mit à lui raconter une histoire. Ayant épuisé les stocks de Grimm et autres conteurs, elle imagina une histoire.

Dès le lendemain, Mathieu et Laurent âgés de 4 et 5 ans viennent à leur tour me faire le récit de l’aventure racontée par leur maman.

Devant leur enthousiasme, je me saisis d’un carnet à spirale et griffonne les premiers dessins, aquarelle grise sur un papier de facture courante.

« Il était né » et sa première aventure est publiée dans une revue intitulée « Le jardin des modes ».

Le succès est immédiat. Les péripéties de ce nouveau personnage enchantent. S’il est le fondateur d’un royaume merveilleux, parfois attaqué par les rhinocéros, il n’en oublie pas les plaisirs simples comme pique-niquer avec ses enfants Flor, Pom et Alexandre, ou contempler le ciel étoilé avec son épouse Céleste, ou chasser les papillons avec Cornélius.

Les histoires sont intimement liées à celles que vivent Laurent et Mathieu, qui grandissent six mois par an dans la propriété de Chessy. “A l’inverse de la comtesse de Ségur qui prônait la fessée, il y a dans les albums de notre personnage  tous les souvenirs d’une enfance très heureuse”. Des anecdotes de poules, d’ânes, de bicyclettes avec ses frères et ses cousins.

Au fil des pages, on relève aussi ces paysages de bords de Marne, une campagne vallonnée, fleurie, joyeuse.

Le succès est alors considérable avec plus de quatre millions d’exemplaires vendus avant 1939. Une époque insouciante qui m’inspirera  jusqu’à ma mort.

Qui suis-je?

Vous n’avez pas trouvé ? Allez en page 2

Pages : 1 2


Les commentaires de nos lecteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



En diffusion

Titre

Artiste

Background