J’ai vécu près de chez vous…Qui suis-je?

Écrit par le 29 septembre 2020

Je suis  né en 1470, dans ce milieu de «manieurs d’argent» et de «secrétaires» qui, en cette période entrent au service du Roi

Fils de cardinal j’ail fait mes études théologiques au Collège de Navarre et je prends la tête de l’évêché de Lodève. Je deviens l’aumônier d’Anne de Bretagne et participe avec mon père au couronnement de Louis XII à Reims

Collège de Navarre

Puis le nouveau roi François Ier m’obtient l’élection au diocèse de Meaux. Après avoir visité tout le diocèse  je constate que les seuls prêcheurs instruits sont les Cordeliers, qui promettent essentiellement l’ Enfer aux mauvais chrétiens..

Un Cordelier

Je résolut de faire prévaloir les  idées morales et ce qui est inhabituel à cette époque, je décide de vivre dans mon diocèse, et abandonne la vie de cour.

En 1521, je deviens le directeur spirituel de la sœur du roi de France, Marguerite, reine de Navarre. La même année, j’attire autour de moi plusieurs théologiens et prédicateurs

Ils constitueront l’école ou le  cénacle de Meaux, foyer de réflexion et de réforme de l’Église de Meaux. Il s’agit de retourner aux sources du christianisme. Beaucoup d’écrivains vivant à cette époque étaient très proches de ce mouvement, comme François Rabelais ou Érasme.

Dans un souci d’évangélisation, je diffuse la traduction française de la Bible, à laquelle mon ami Lefèvre d’Étaples travaillait. Ce simple fait me rend suspect aux autorités ecclésiastiques, et notamment à la Sorbonne.

Les thèses luthériennes de 1517 provoquent un mouvement de lutte contre l’hérésie, les écrits de Lefèvre sont condamnés, la traduction de la Bible est brûlée. La Sorbonne et les Cordeliers essaient par deux fois de me faire condamner. Grâce à la protection de la reine Marguerite, je suis cependant innocenté je parviens à échapper au bûcher ou à l’exil.

Le palais épiscopal de Meaux me doit de grands travaux, notamment l’avant-corps et les constructions en alignement de la chapelle, des deux côtés de cet avant-corps. J’ai fait également restaurer la maison seigneuriale de Germigny-L’Évêque.

Qui suis-je?

Pour le découvrir, allez en Page 2 …

Pages : 1 2


Les commentaires de nos lecteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Continuer la lecture

En diffusion

Titre

Artiste

Background