LES ANNEES VINYLES

Écrit par le 21 novembre 2020

“Les Années Vinyles” tournent fort sur RPM ! Les plus jeunes doivent se demander d’où viennent ces OTNI (Objets Tournants Non Identifiés) ? Quelle est leur histoire?

C’est Thomas Edison qui à la fin du XIXème siècle réussit à graver et à restituer des sons sur un cylindre d’acier couvert d’une feuille d’étain.

Très rapidement, l’allemand Emile Berliner enregistre des sons sur des disques plats. le disque permet d’enregistrer plus de son, il prends moins de place et est de meilleure qualité sonore que le cylindre de Thomas Edison.
Berliner fonde la société “Berliner Gramophone” qui donnera plus tard la “DeutschGramophone” bien connue des amateurs de musiques classiques notamment.

Mais la véritable révolution arrive dans les années 50 avec le Microsillon

Les disques en vinyle ont progressivement remplacé le disque 78 tours du milieu des années 50 à 1959.

Le terme « microsillon », traduction du terme « microgroove » inventé en 1947, a été créé pour lancer le nouveau procédé pressé sur vinyle face à l’ancien 78 tours avec « sillon standard ».

En France, c’est Pathé-Marconi qui, en 1951, pressa le premier disque microsillon aux usines de Chatou, à la suite des études menées avec le laboratoire de Pechiney. 

Ces premiers microsillons furent développé en France par Eddie Barclay qui importa 3 000 tourne-disques des États-Unis, créant par la suite sa propre firme sous son label.

Quant aux disques tournant à 33,33 tours ont été mis au point par les ingénieurs du label Columbia Records en 1948. 

RCA Records commercialise les premiers disques tournant à 45 tours par minute aux États-Unis en 1949 pour relancer et développer le marché des juke-boxes, ce qui explique le gros trou au centre.

Les disques tournant à 16 tours par minute n’ont pas connu un grand succès commercial. Ils étaient surtout destinés à servir de support à des textes parlés ou à des disques de musique de danse.

Fan des années Vinyles?

Venez écouter ou découvrir sur RPM des artistes inattendus et talentueux comme Hamilton Bohannon; Canned Eat; Les Bar-Kkays; The Animals ou encore l’incontournable James Brown !
Mais le vinyle c’est aussi les années 80, la chanson française et le début de la Techno et de la House Music.

Les Années Vinyles ont le don de raviver les souvenirs. Alors écouter! En cliquant sur le lien ci-dessous ou dans les programmes de RPM.


Les commentaires de nos lecteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



En diffusion

Titre

Artiste

Background